Cric Crac Croc

Ca croque sous la dent, ça dégringole entre les doigts. Les tostadas, vous connaissez déjà : ce sont des tortillas de maïs de 6 à 15cm de diamètre, frites et très très croustillantes. Au Mexique, elles servent de support à des dizaines de préparations, chaudes ou froides, et se mangent en entrée, ou en en-cas, à n'importe quel moment de la journée. On les achète souvent déjà toutes prêtes, au supermarché, par paquet de 350g. Mais elles sont également très faciles à réaliser soi-même : il suffit de plonger des tortillas de maïs rassises, une par une, dans l'huile de friture, jusqu'à ce qu'elles soient parfaitement dorées et croustillantes.

 

Tostadas de calamar y camarón / tostadas de calamars et crevettes

tostadas
© Laurange

Pour 4 à 6 personnes, il vous faut :

12 tostadas
2 avocats parfaitement mûrs
1 laitue romaine
200g de crevettes roses, déjà cuites et décortiquées
750g de tout petits calamars*, nettoyés, avec les tentacules
le jus d'1/2 orange
le jus de 2 citrons verts
3 piments jalapeños ou serranos (piments verts) à l'escabèche ou frais
1 petit bouquet de coriandre
1 bouquet garni
1/2 oignon
sel

Portez à ébullition une grosse casserole d'eau avec l'oignon et le bouquet garni. Détaillez le corps des calamars en anneaux. Plongez les anneaux et les tentacules de calamars dans l'eau bouillante, et laissez-les cuire pendant environ 3mn. Egouttez-les et passez-les sous un filet d'eau froide pour les rafraîchir. Rassemblez les calamars et les crevettes dans un saladier, et versez les jus d'orange et de citron. Salez. Ajoutez les piments détaillés en fines lamelles, puis la coriandre finement ciselée. Laissez reposez au réfrigérateur pendant 30mn. Détaillez la laitue en fines lamelles. Dans une assiette, écrasez avec un peu de sel la chair des avocats à la fourchette. Sur chaque tostada, placez un peu de purée d'avocat, quelques lamelles de laitue, et terminez par la salade de fruits de mer préalablement égouttée.

d'après une recette de Marylin Tausend, extraite de "Mexican", publiée dans la collection Williams-Sonoma.

* ou encornets, chipions ou supions : c'est la même chose !

_ Laurange || 26-06-2006    1 Grain de sel - Commentez

Au secours !

Il y a une bête qui habite chez moi. Elle a rappliqué un beau jour, comme ça, sans prévenir, une télé grand écran sous le bras. C’était le 9 juin, je crois. Depuis le canapé, où elle s’est installée, elle pousse parfois quelques barrissements ahurissants :
"allez, allez, allez.... Oh putain, y'a faute, là, y'a faute, PUTAIN Y'A FAUTE PUTAIIIIIIIIIIIIN! oh oué, oué, oué, alévazivazi, oué, oué, vazivazi, oué, ouééééé...GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL ! ah... mais non, ménonménon, elle est rentrée là, ah oui elle est rentrée, PUTAIN ELLE ETAIT RENTREEEEE !"

Parfois, je tente de dialoguer : "Est-ce que la France a gagné ?"
"TA GUEULE !"

(Vous avez remarqué ? Elle est sacrément vulgaire, cette salope !)

Alors, j’essaye d’esquiver :
"Tu n'oublieras pas que le spectacle de fin d'année de ta fille, c'est demain."
"Ah non, ça va pas être possible, j'ai un ma... j'ai une réunion super importante, demain !"

Je ne sais plus quoi faire. La bête reste vissée sur mon canapé. Tout ça me déprime. Je pars me noyer dans le chocolat, tiens.

Mousse de chocolate y canela / mousse au chocolat et à la cannelle

Pour 4 personnes (ou une seule, déprimée), il vous faut :
180g de chocolat noir
80g de crème liquide
4 blancs d'oeufs
30g de muscovado brun
1/2 cuillérée à café de cannelle en poudre
1 pincée de sel

Faîtes fondre le chocolat noir avec la crème et la cannelle, au bain marie ou au micro-ondes. Pendant ce temps, montez en neige les blancs d'oeufs additionnés d'une pincée de sel. Quand ils sont bien montés, versez le sucre d'un seul coup et continuez à battre quelques secondes. Incorporez délicatement les blancs en neige au chocolat. Versez la mousse dans des ramequins et réfrigérez au moins 1heure avant de servir.

_ Laurange || 21-06-2006    2 Grains de sel - Commentez

Frais !

C'est l'été !

été
© Laurange

Bon, c'est vrai : au Mexique, il n'y a pas vraiment d'été ni d'hiver ; plutôt une saison sèche (d'octobre à mai), et une saison des pluies (de juin à septembre).
En ce moment, même s'il pleut tous les jours dès 17h, il fait chaud ! Et moi, j'ai envie de prendre le frais...

 

Raspado de pitahaya / granité de pitahaya

pitahaya
© Laurange

Pour 2 à 3 personnes, il vous faut :
350g de chair de pitahaya*
150ml d'eau
30g de sucre
2 cuillérées à soupe de téquila

Dans le bol du robot, rassemblez l'eau, le sucre, la téquila et la chair de pitahaya, et mixez. Versez le mélange dans un plat peu profond et placez au congélateur pendant environ 4 heures, en grattant toutes les heures la surface à l'aide d'une fourchette pour former des paillettes. Dégustez à la petite cuillère ou à la paille.

* le pitahaya, ou pitaya, que l'on surnomme en Asie "fruit du dragon", est en réalité le fruit d'un cactus endémique du sud du Mexique, du Guatemala, du Salvador et du Costa Rica. Sa chair, blanche ou rouge, est constellée de petites graines noires. Pour cette recette, j'ai utilisé la variété à chair rouge, mais vous pouvez bien entendu préférer celle à chair blanche ! Vous en trouverez dans les épiceries asiatiques.

 

Raspado de sandía / granité de pastèque

pastèque
© Laurange

Pour 2 à 3 personnes, il vous faut :
350g de chair de pastèque
150ml d'eau
20g de sucre

Détaillez la pastèque en cubes (ne faîtes pas comme moi, n'oubliez pas d'enlever les pépins!) Dans le bol du robot, rassemblez l'eau, le sucre et la chair de pastèque, et mixez. Versez le mélange dans un plat peu profond et placez au congélateur pendant environ 4 heures, en grattant toutes les heures la surface à l'aide d'une fourchette pour former des paillettes. Dégustez à la petite cuillère ou à la paille.

_ Laurange || 18-06-2006    Commentez

Prends-en de la graine !

Il suffit de faire un tour sur les blogs de cuisine pour s'en rendre compte: les graines germées ont le vent en poupe ! Leur succès n'a finalement rien d'étonnant, eu égard à leur valeur nutritionnelle. Bourrées de minéraux, d'acides aminés, d'oligo-éléments, de vitamines A, B, C, E et K, les graines germées sont en effet de petits trésors de bienfaits !
Malheureusement, en France, vous avez parfois du mal à mettre la main dessus. Au Mexique, en revanche, on les trouve depuis belle lurette, prêtes à consommer, dans tous les supermarchés. Germes de blé, de pois, de brocoli, de poireau, d’orge, de lentilles…il y en a pour tous les goûts.

graines germées
© Laurange

La plus consommée des graines germées, c'est sans doute celle-là, l'alfalfa. Sous ce nom sibyllin se cache en réalité une légumineuse que vous connaissez tous : la luzerne (il va falloir que j’en parle à mon cheval).

L'alfalfa, comme toutes les graines germées, se savoure toujours crue, pour profiter à plein de ses qualités nutritives. Certes, vous pouvez vous contenter de la parsemer sur vos salades, d’en garnir vos sandwiches. Mais si vous êtes un peu plus aventureux, vous choisirez probablement de l'accommoder à la « mexicaine »... En boissons !

Agua de piña y alfalfa / eau fraîche à l'ananas et à l'alfalfa

ananas alfalfa
© Laurange

½ ananas frais, épluché et détaillé en cubes
1 petite poignée d’alfalfa (environ 20g)
1 cuillérée à soupe (ou plus) de miel
500ml d’eau
Glaçons

Rassemblez tous les ingrédients dans le bol du blender, et mixez jusqu’à obtention d’une préparation lisse et homogène. Filtrez au chinois et dégustez bien frais !

(cette recette est extraite du site de l'université de Guadalajara.)

Agua de pepino y alfalfa / eau fraîche de concombre à l'alfalfa

concombre alfalfa
© Laurange

½ concombre
1 petite poignée d’alfalfa (environ 20g)
le jus d'un citron vert
2 cuillérées à soupe (ou plus) de sucre
500ml d’eau
Glaçons

Rassemblez tous les ingrédients dans le bol du blender, et mixez jusqu’à obtention d’une préparation lisse et homogène. Filtrez au chinois et dégustez bien frais !

_ Laurange || 08-06-2006    Commentez


interface et design par Dogstudio.be & Edit-it | textes, photos, illustrations et autres © Laurange saveurs mexicaines